Comment être heureux ?, Comment s'améliorer ?

Peur d’aimer ou … peur d’échouer ?

L’idée de cet article m’est venue lors de la lecture d’un blog qui expliquait que les principales peurs des gens étaient :

  1. la peur de mourir (ça peut se comprendre, la vie est belle quand même !)
  2. la peur d’aimer

 

Dans ce post, je vais plutôt m’attarder sur la peur d’aimer …

En effet, je me suis rendue compte que dernière la fameuse peur d’aimer, en fait se cachait la peur d’être rejeté. Je parle ici, de l’amour au sens le plus large: l’amour, l’amitié, les bonnes relations, les échanges épisodiques, etc.

Donc, certaines personnes, avant même de vivre pleinement l’amour, l’amitié ou des relations sympathiques, envisagent que cet échange pourrait ne pas être réciproque. Elles demeurent dans l’attente et dans la croyance qu’il faut donner et attendre quelque chose (de l’amour) en retour. Si elles n’ont pas cette garantie, elles n’aiment pas. Et comme, elles ne peuvent jamais avoir cette garantie, elle n’aime jamais, du moins pas pleinement.

Il y a des gens qui ne font même jamais de compliments aux autres. Jamais !!!

Ce n’est pas possible de ne jamais avoir rien à dire de gentil, de positif et de sincère à quelqu’un. C’est comme si en disant une parole gentille, ces personnes avaient l’impression que ça leur ôterait quelque chose à elles. Alors que ça n’a rien à voir. Faire un compliment, c’est gratuit et parfaitement désintéressé. Cela ne retire rien à celui qui le fait et offre beaucoup à celui qui reçoit.

En ayant cette attitude, c’est le meilleur moyen de :

  • ne pas se livrer pleinement dans une relation
  • ne pas être authentique
  • envoyer à l’autre des signaux de peur et de manque de confiance.

 

Si vous vous reconnaissez dans ce portrait, je vous propose de regarder l’amour sous un autre angle :

Aimer, sans rien attendre en retour

succes3

Lorsque l’on est craintif à propos des réactions de l’autre face à nos sentiments ou lorsqu’on se demande intérieurement si l’autre pourrait nous aimer comme nous l’attendons ou comme nous pensons le mériter, nous mettons le succès de la relation dans la camp de l’autre.

Et cela revient à mettre la clé de son propre bonheur dans la poche de quelqu’un d’autre

 

Il y a une parole biblique qui dit : « Ce que vous voulez qu’un homme fasse pour vous, faites le pour lui, en premier. » Donc si vous voulez être aimé sincèrement, pour qui vous êtes et ce que vous avez à offrir, il faudra, dans un premier temps vous libérer de la peur d’aimer. Ce n’est qu’à ce prix que vous pourrez être aimé sincèrement en retour.

Donc le premier pas est d’agir de manière parfaitement détachée, sans aucun calcul et surtout … sans conditions.

Le fait de ne rien attendre en retour permettra justement que le retour se fasse (dans de bonnes conditions pour vous). Vous me direz : « Mais c’est bizarre. Pourquoi ne rien attendre en retour sachant qu’il y aura un retour ? »
Et bien justement, c’est la loi universelle de la réciprocité ou loi l’attraction que vous mettez en marche lorsque vous n’attendez rien en retour. Si vous calculez et restez dans l’attente craintive de ce que vous voulez recevoir de la personne ou de la relation, il est clair que vous serez déçu car vous serez resté au niveau le plus bas, celui de l’égo.

Élevez-vous au dessus de l’égo, en vous détachant du but et en laissant la vie agir pour le mieux. Vous laissez ainsi libre court aux forces bénéfiques de la vie de concourir en votre faveur. Vous restez à l’aise, cool avec vous même et avec les autres, donc les forces du bien peuvent entrer en action.

Noirs1

Il faut savoir également que « le retour » peut se faire de différentes manières et par le biais de différentes personnes, même de personnes que vous ne connaissez pas. En réalité, c’est ce que vous rayonnez, ce sont les vibrations que vous émettez qui vont attirer vers vous les bonnes personnes. C’est à dire, les personnes qui rayonnent sur le même niveau vibratoire que vous.

  •  Donc si vous rayonnez la peur d’aimer, vous attirerez à vous quelqu’un a également la crainte d’aimer ou qui ne sera pas sincère dans la relation.
  • Et si vous rayonnez la confiance et aimez de manière détachée, vous attirerez quelqu’un qui vous aimera en retour de manière détachée.

Par exemple, si je prends le cas d’une relation amicale :
Vous avez une amie que vous aimez, que vous appréciez sincèrement mais que cette personne ne soit pas réellement digne de votre amour et fasse preuve d’hypocrisie. A partir du moment où vous êtes sincère, cette relation ne pourra pas durer. Vous réaliserez (souvent de manière fortuite) à qui vous avez affaire. Et sans même vous en rendre compte, cette relation s’effacera d’elle-même. Une autre occasion d’amitié, cette-fois, digne et sincère, se présentera alors à vous.

 

L’amour … c’est vaste … c’est infini

« Le retour » peut également se faire par les opportunités qui se présenteront dans votre vie. On pourra vous offrir des choses, on vous fera des belles remises sur vos achats. Vous pourrez être amené à découvrir des endroits merveilleux. Etc.

Vos pensées confiantes attireront à vous plein de belles choses, de belles rencontres,
de belles perspectives.

 

Pour aimer sincèrement et vous ouvrir à ceux qui pourront vous aimer sincèrement, il faudra vous détacher du résultat. Car l’amour ne se loue pas, il ne se prête. L’amour se donne sans intérêt et si je veux aller plus loin : L’amour se donne sans condition.

Nous vivons une époque où nos sociétés nous ont habitué à dire ou à sous entendre à l’autre : « Je t’aime si … » (si tu es comme je veux, si tu fais comme je veux, si tu as les revenus que je veux, si tu m’aimes comme je veux, etc.). Ça ne fonctionne pas et ça ne fonctionnera jamais !

Offrez aux gens la même liberté que vous aimeriez avoir, celle d’être qui ils sont réellement.

J’ai une amie qui a bien compris ce principe. Nous ne nous voyons pas souvent donc, de temps à autre, elle m’envoie un message du genre : « Coucou Lulu, J’ai une pensée pour toi. Je t’aime beaucoup et prends soin de toi. Véro »
C’est tout ! Et ensuite, on peut rester des semaines sans se voir. Mais, il n’en demeure pas moins que nous sommes des amies sincères. Elle m’aime pour qui je suis et pas pour ce que j’ai ou pour le nombre de nos visites.

bonheur feuilles

Voilà, en résumé, les amis : « Pas besoin d’avoir peur d’aimer pour être aimé ! »

Détachons nous de l’égo pour toujours rester émerveillés par les bienfaits de la vie.

Si vous avez aimé l’article, sentez vous libre de le partager et de vous abonner à la chaîne Youtube « Influence Event TV » pour plus d’aventures en développement personnel.
A très bientôt … 😉

 

Leave a Reply